Aller au contenu principal Aide Panneau de contrôle

www.fsgt94.org

Le site du sport populaire en Val-de-Marne

Accueil «   Le comité «   L'actualité «  

La FSGT soutient les mouvements citoyens

" Pas de sport pour tous, dans une société qui n’est pas pour tous "

Communiqué de la FSGT Pantin, le 7 décembre 2018

Plus qu'un slogan, c'est le le fil rouge de la FSGT selon qui les inégalités sociales sont le premier frein à l’accès aux activités physiques, sportives, artistiques et culturelles, pourtant essentielles à l’être humain et social, son progrès, son bien-être, son émancipation.

Les injustices sociales et fiscales, la précarité, la pauvreté sont dénoncées avec force ces jours-ci par des milliers de personnes dans le cadre du mouvement des “Gilets jaunes”, mais également par d'autres mobilisations citoyennes. Cette colère doit être entendue et prise au sérieux. Elle est l’expression visible et hétérogène d’un ras-le-bol à la fois social et démocratique.

Ces mouvements citoyens dénoncent le détricotage de l’État social, et à cet égard, l’action publique de l’État qui semble guidée par le seul modèle de l’austérité budgétaire et la privatisation des services publics, ne fait qu’ accroître cette difficulté.

Par ailleurs, ils reflètent les écarts qui séparent les citoyens d’un système de gouvernance par délégation auquel ils ne font plus confiance.

Dans les mouvements sociaux en cours nous retrouvons de nombreux adhérent.e.s sportifs et bénévoles des associations sportives qui font vivre le sport pour tous au quotidien. A cette occasion, ils expriment aussi leur désarroi et colère face aux mesures prises ou envisagées par le gouvernement et qui vont à l’encontre du développement de la vie associative sportive.

En effet, le plan gouvernemental «Action Publique 2022» prévoit la création prochaine de l’Agence du sport français qui ne fera qu’accélérer le désengagement de l’État en continuant à baisser les moyens publics à destination du sport pour toute la population et recentrera les décisions sur un nombre restreint de décideurs. Cela s'ajoute à la suppression des emplois aidés, la baisse des subventions pour les associations sportives et de celle du budget du Ministère des Sports (globalement -8% pour 2019, dont -45% pour le sport pour tous) entre autres.

La violence des politiques néolibérales, tout comme la montée des menaces fascistes et antidémocratiques, nous rappellent l’absolue nécessité d’une vie associative émancipatrice porteuse de sens et de solidarités sociales.

L’heure est à la réflexion collective, à la coconstruction des analyses et perspectives, aux actions collectives visant à construire une société plus humaine, plus solidaire et plus écologique.

La FSGT est solidaire des mouvements sociaux et de toutes les initiatives populaires et citoyennes en cours, qui porteront l’enjeu d’une démocratie sociale et politique participative au plus près de la population.

Dans le domaine du sport, la FSGT travaille sur des propositions concrètes qu’elle diffusera dans les jours à venir.

 
Partager
Partager sur Facebook
Poster sur Twitter
Partager sur LinkedIn
Référencer cette page
Surveiller
Fichiers récents
Voir aussi