Aller au contenu principal Aide Panneau de contrôle

www.fsgt94.org

Le site du sport populaire en Val-de-Marne

Accueil «   Le comité «   L'actualité «  

Élections Régionales

Le sport associatif est essentiel à la vie démocratique régionale

Les 6 et 13 décembre prochains, les citoyen-ne-s sont appelé-e-s aux urnes pour les élections régionales. Sous fond de traumatisme national lié aux attentats du 13 novembre, d'un état d'urgence affectant les libertés publiques et de défiance générale du politique, la Fédération Sportive et Gymnique du Travail (FSGT) veut faire valoir le rôle essentiel de la vie associative sportive pour faire vivre l'espace régional.

Dans un temps où persistent tant d'injustices, où beaucoup trop de citoyen-ne-s restent à l'écart des décisions politiques, le temps des élections doit être mis à profit pour que chacun-e exprime ses aspirations à mieux vivre ensemble dans la solidarité et la fraternité.

A l'occasion de cette campagne électorale, la FSGT ne peut que constater la montée, voire la banalisation, des paroles et actes racistes. Plus que jamais, elle affirme la nécessité de lutter contre toute forme d'amalgames, de stigmatisations, de xénophobie et d'antisémitisme. Les associations sportives dans leur diversité, petites et grandes, sont un outil extraordinaire, essentiel, pour créer du lien social, donner du sens à la fraternité et au multi-culturalisme en faisant vivre la laïcité, à l'opposé du repli sur soi et du communautarisme.

Pour continuer à jouer pleinement leur rôle, ces associations méritent d'être reconnues en étant pleinement associées à la construction des politiques publiques et en bénéficiant de subventions publiques. En faisant le choix de conférences régionales du sport et en définissant des conventions d'objectifs avec les ligues sportives, les régions peuvent accorder au sport un rôle de structuration sociale du territoire, alors même que la réorganisation en 13 grandes régions risque de renforcer les inégalités ainsi que l'isolement de certains territoires.

Par ailleurs, les conséquences des politiques d'austérité sur les communes, départements et régions, ainsi que le flou autour des compétences en matière de sport, ont fortement impacté la rénovation et la construction de nouvelles installations sportives. Pour des questions budgétaires, le choix de la délégation de service public au privé se poursuit, au détriment des associations sportives qui se voient privées du droit d'accès à des créneaux.

Chef de file des politiques publiques en matière d'emploi, les régions ont comme priorité de développer la formation professionnelle. Mais, l'implication citoyenne des bénévoles à l'échelle régionale doit aussi être valorisée. Les CREPS (centres de ressources, d’expertise et de performance sportive) doivent continuer à jouer un rôle dans ce domaine en développant de l'éducation populaire.

Enfin, les politiques publiques régionales du sport doivent également être pensées dans la transversalité avec les autres enjeux régionaux. Le service public dans sa globalité doit être amélioré. L’accès aux activités physiques et sportives est favorisé par un meilleur cadre de vie, notamment celui des transports ou de lutte contre la pollution, alors même que la COP 21 est au coeur de l'actualité.

Pleinement informés, chacune et chacun feront en conscience leur choix de vote.

Contact : direction@fsgt.org www.fsgt.org 01 49 42 23 23

 
Partager
Partager sur Facebook
Poster sur Twitter
Partager sur LinkedIn
Référencer cette page
Surveiller
Fichiers récents
Voir aussi